Nuits polluantes Masculinité et médecine en Suisse et en France (XVIIIe -XXe siècles)

0

Résumés Colloque WET DREAMS

À la croisée de l’histoire de la médecine, du genre, de la sexualité et du sommeil, ces journées d’étude proposent une exploration historique des « pollutions nocturnes » entre le XVIIIème siècle et le XXIème siècle. Désignant une éjaculation pendant le sommeil, la pollution nocturne (aussi appelé « reve érotique », « Exoneirosis », « gonorrhœa dormientium », « insomnie lascive », « insomnia libidinosa », « paroniria salax », « profluvium seminis », « songe vénérien »…) a fait l’objet d’une importante attention médicale au cours de l’histoire, mais très peu explorée par l’historiographie. Concernant initialement tant les hommes que les femmes, les pollutions nocturnes ont progressivement été associées aux corps masculins et alternativement décrites comme pathologiques ou relevant de la physiologie normale. Pensées par les médecins et les patients comme un phénomène concernant tous les hommes sont devenues progressivement un marqueur biomédical de la puberté. L’histoire des controverses médicales, des pratiques cliniques et des représentations des pollutions nocturnes permet par conséquent d’analyser la façon dont les performances viriles et les préoccupations masculines ont été définies, contestées, renégociées à travers le temps.

0

Les “règles blanches”

Dans la littérature médicale traitant des «pollutions nocturnes», il existe de multiples termes pour désigner et expliquer ces phénomènes. Nous allons donc composer au fur et à mesure de notre travail de recherche une...

0

Appel à communication

Un/doing Masculinity. Wet dreams: from the18th Century to the Present May 22 and 23 2024, University of Geneva Scientific committeeFrancesca Arena, iEH2, Université de Geneve, Nina Studer, Université de Genève, Marie Leyder, Université de...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search